photo d'une roue en carbone sur une route

Comparatif 2021 des roues carbone pour vélo route

En tant que cycliste sur route ou triathlète, vous vous êtes sûrement déjà posé au moins une fois la question : 

Est-ce que je dois finalement changer mes roues et passer à des modèles de jante en carbone ? 

À première vue, le choix reste compliqué, car il existe un grand nombre de modèles sur le marché.

On trouve également toutes sortes d’avis positifs, mais également négatifs sur les roues carbone pour route. 

Quel est le meilleur choix entre une roue à boyau ou à pneu ? Faut-il mieux prendre une roue avec un système de freinage à patin ou à disque ? Est-ce que les meilleures roues carbone sont-elles forcément les plus chères ?

Une chose est sûre, vos roues doivent avant tout correspondre à vos besoins ainsi qu’à votre budget.

Ce guide a été créé dans le but de vous donner le plus d’éléments de réponses pour vous aider à faire votre choix dans l’achat d’une nouvelle paire de roues. 

Vous trouverez ainsi un comparatif détaillé des meilleures roues du marché ainsi que différents modèles en fonction de votre pratique, la compatibilité de votre système de freinage et enfin selon vos préférences.

Les meilleures roues en carbone route pour 2021

Meilleure frein à disque

Zipp

303 firecrest

Note roue-carbone

9,4/10

La 4ᵉ édition de la roue mythique venue tout droit d’Indianapolis

Meilleure frein à patin

Campagnolo

Bora ultra 35

Note roue-carbone

9,2/10

La plus légère de sa catégorie qui affiche 1178 grammes pour la paire

Meilleure à – de 1000

Fulcrum

wind 40

Note roue-carbone

8,9/10

La polyvalence à tous niveaux avec un rapport qualité prix imbattable

Nous avons créé ce guide avec trois catégories principales. 

  • Les roues carbone route pour frein à disque qui ont fait leur apparition sur les grands tours depuis quelques années. Elles sont désormais devenues le standard pour la majorité des cyclistes professionnels. 
  • Les roues carbone route pour frein à patins qui restent encore d’actualité notamment pour les cadres de vélos route qui ne bénéficient par encore de la technologie à disque.
  • Les roues carbone route “à moins de 1000 €” qui affichent un rapport qualité prix très intéressant. Ceci malgré qu’elles ne soient pas le dernier modèle des plus grandes marques. 

Nous souhaitons ainsi vous présenter l’ensemble des roues, les comparer et mettre en avant les spécificités propres à chaque modèle. L’idée principale reste de vous fournir la meilleure roue carbone route pour chaque catégorie.

Notre choix de roues en carbone pour la route

Comparatif des meilleures roues carbone pour vélo de route 2021

          
RouesPhoto 303 firecrest de ZippPhoto Cosmic SLR 32 Disc de MavicPhoto Ryot 44 DT350 de Fast ForwardPhoto Bora ultra 35 de CampagnoloPhoto Metron 40 SL Carbon de VisionPhoto SES 3.4 de EnvePhoto wind 40 de FulcrumPhoto SC 40 Disc de VisionPhoto Tyro Carbon de Fast Forward
MarqueZippMavicFast ForwardCampagnoloVisionEnveFulcrumVisionFast Forward
Modèle303 firecrestCosmic SLR 32 DiscRyot 44 DT350Bora ultra 35Metron 40 SL CarbonSES 3.4wind 40SC 40 DiscTyro Carbon
Note9.4/109.0/108.9/109.2/108.9/109.1/108.9/108.8/108.7/10
Type de freinDisqueDisqueDisquePatinPatinPatinPatinDisqueDisque
Gamme de prix$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$
Pneu compatible28-55 mm25-32 mm23-42 mm23-25 mm23-27 mm25-32 mm23-50 mm25-28 mm23-40 mm
Largeur jante int.25 mm21 mm21 mm17,4 mm17 mm21 mm19 mm19 mm19 mm
Largeur jante ext.30 mm28 mm30 mm24,2 mm24,8 mm27,5 mm27 mm25 mm27 mm
Tubeless readyouiouiouinonouiouiouiouioui
Nb. de rayons (AV/AR)24/2424/2424/2418/2118/2120/2424/2424/2424/24
Type de roulementacier inox.acier inox.acier inox.céramiqueacier inox.céramiqueacier inox.acier inox.acier inox.
Pneumatiquetubelesspneu / tubelesspneu / tubelesspneu / boyau*pneu / tubelesspneu / tubelesspneu / tubelesspneu / tubelesspneu / tubeless
Haute de jante40 mm32 mm44 mm35 mm40 mm38/42 mm40 mm40 mm45 mm
Poids1352 gr1410 gr1520 gr1178 gr1560 gr1271 gr1620 gr1590 gr1695 gr
Avisvoir avisvoir avisvoir avisvoir avisvoir avisvoir avisvoir avisvoir avisvoir avis

Une liste détaillée des meilleures roues carbone pour route (frein à disque)

La plupart des nouveaux vélos sur le marché sont dotés de freins à disque.

C’est désormais une évidence, mais le frein à disque a mis un certain temps à s’implanter au sein du peloton des courses les plus célèbres. 

Boudé par de nombreux professionnels, le disque était vu à ses débuts comme un système assez dangereux notamment lors de collisions. Après plusieurs études, il s’est avéré que le disque n’était pas la cause première des blessures lors des accidents survenus pendant les courses. 

Pour cette raison, il fut homologué et très vite adopté par la plupart des coureurs. Également, il est devenu depuis quelque temps le standard pour les vélos de route ou de gravel pour le grand public.

Les grandes marques proposent désormais la majorité de leurs vélos avec systèmes de frein à disque.

1. Avis sur la roue Zipp 303 firecrest – La meilleure roue carbone à disque

La nouvelle version (4) de cette roue si célèbre est la plus polyvalente du marché actuel.

Zipp 303 firecrest 

9,4/10

À propos de la note

Elle est par ailleurs adaptée à toute sorte de terrain, que ça soit imparfait, avec ou sans pavé ou tout simplement sur une magnifique route asphaltée !

La roue de route en carbone Zipp 303 firecrest est la dernière création de la célèbre marque américaine. Après des tests de roue carbone effectués par plusieurs magazines spécialisés, c’est finalement la plus polyvalente du marché actuel. Cette roue permet entre autres de passer d’un parcours plat à un col de montagne en un clin d’œil.

Les points positifs 

  • Marque de référence dans la roue carbone depuis de nombreuses années
  • Disponible également en version boyau
  • 1352 grammes pour la paire
  • Poids limite d’utilisation 115 kg

Les points négatifs

  • Corps de roue libre pour Campagnolo vendue séparément
  • Prix assez élevé

Poids et aérodynamisme

Avec des jantes de 45 mm, le modèle 303 est le parfait équilibre entre poids et aérodynamisme. La paire de roues pèse moins de 1372 grammes  en version collée.

Un bijou de technologie fabriqué par la société ZIPP basée à Indianapolis aux États-Unis.

La roue existe en modèle collé (1372 grammes) ou en “tubeless ready” (1520 grammes). 

Cette version à disques (système centerlock) permet au cycliste de bénéficier d’une plus grande surface de freinage. Très largement apprécié notamment par temps de pluie.

Des rayons coudés Sapim CX Sprint procurent une liaison parfaite entre la jante et le moyeu.

La stabilité de la zipp 303 firecrest

L’un des points clés concernant la forme spécifique aux roues Zipp est sans doute la stabilité lors de vents de côté. 

Par la forme de la jante, le centre de pression se retrouve ainsi plus près de l’axe de direction. De ce fait,  même lorsque les conditions commencent à devenir difficiles, le cycliste bénéficie d’un meilleur contrôle de son vélo.

Enfin, la robustesse de ces roues n’est plus à prouver. De nombreuses équipes professionnelles sponsorisées par ZIPP utilisent ces roues dans des conditions extrêmes. 

Fabian Cancellara en est la preuve indéniable. Il a remporté avec ces roues carbone le Tour des Flandres en 2010 ainsi que le Paris-Roubaix (avec de nombreuses sections pavées).

C’est roues sont même utilisées par certains coureurs sur des compétitions de cyclocross.

Le modèle 303 firecrest est dotée du nouveau moyeu ZR1 DB conçu en Allemagne avec joints redessinés pour améliorer longévité et rapidité.

Une fois cette paire de roues montée sur votre vélo, vous pouvez les utiliser tous les jours sans aucunes appréhensions. Quand bien même que la route empruntée ait des imperfections. 

Pour résumé, cette nouvelle génération de roues de la marque Zipp offre une polyvalence en terme d’usage et une qualité de roulement très intéressante. Grâce à son prix relativement abordable par rapport à d’autres versions de la marque Zipp, c’est sans contexte le choix idéal pour la majeure partie des cyclistes.

2. Avis sur la roue Mavic Cosmic SLR 32 disc – la qualité à la Française !

On ne présente plus la célèbre marque jaune et noire qui fut pendant longtemps un des partenaires principaux du tour de France. La Cosmic SLR 32 en version disque est la digne remplaçante de la vénérable Ksyrium Pro Carbon SL Disc.

Mavic Cosmic SLR 32 disc 

9,0/10

À propos de la note

Propice pour la montagne grâce à son profil de 32 mm, elle sera également parfaite pour les longues sorties de plaine grâce à un aérodynamisme et une conception repensée.

Après le rachat de la Marque en 2010 par le groupe Bourrelier, la nouvelle direction de Mavic a décidé de réduire l’offre des modèles de roues en carbone. Par ce choix, Mavic souhaite mettre l’accent sur la qualité et sur les nouvelles technologies de ses modèles les plus célèbres. 

La sortie de la Cosmic SLR 32 disc en est tout simplement la preuve parfaite. Un modèle de roue à profil modéré qui se place dans la catégorie « chasseuse de KOM ». Autrement dit, une roue adaptée aux amateurs de parcours accidentés qui sont constamment à la recherche de performances en tant que roi de la montagne (King Of Mountain).

Les points positifs 

  • Profil bas de la jante 32 mm
  • 1410 grammes pour la paire
  • Prix raisonnable

Les points négatifs

  • Rayons en acier
  • Aérodynamisme et inertie limité par la hauteur de jante

La technologie au service du gain de poids

Au niveau de la conception des jantes, elles bénéficient d’une largeur de 28 mm optimisée pour frein à disque.

Une économie de 40 grammes par jante est réalisé grâce au perçage Fore Carbon (propre à Mavic). Gràce à cette technologie, un fond de jante n’est pas nécessaire. Ce qui représente également un gain de poids additionnel de 30 grammes par roues.

Au final, c’est un peu plus de 140 grammes d’économie sans pour autant avoir un impact négatif sur la structure ainsi que la rigidité de la jante.

De nos jours, chaque gramme en plus comptent et font souvent la différence dans le choix final. La technologie Fore Carbon est d’ailleur un très bon exemple d’innovation propre à Mavic.

Rigidité & confort

La technologie Fore Carbon permet d’avoir une partie supérieure de jante sans perçage. Étant donné que les rayons sont reliés à la partie inférieure de la jante, ce processus garanti une rigidité optimale pour la roue.

Grâce à la conception à crochets du profil de jante, les roues Mavic peuvent accueillir la plupart des pneus y compris ceux de la marque Continental qui ne sont pas compatibles sur des roues sans crochets.

« Tubeless ready« , ces jantes sont pourvues d’un plus grand volume d’air et peuvent donc être utilisées avec une pression moins élevée (synonyme de confort sur les longues distances)

Gràce au moyeu “infinity”, le rayonnage et la tension des rayons s’effectuent de manière plus précise. 

Le corps de roue libre est un modèle Instant Drive 360 doté de roulements QRM Auto qui procurent un engagement rapide.

Mavic a d’ailleurs récemment introduit une garantie à vie pour tous ces modèles.

Pour résumé, une roue très robuste qui est “tubless ready” compatible avec la majorité des pneumatiques. Une valeur ajoutée indéniable en terme d’accélération, de performance et de gain de poids pour ceux qui les auront choisi.

3. Avis sur la roue Fast Forward Ryot 44 DT350 – Une très bonne roue polyvalente

Conçue par la célèbre marque hollandaise, ces roues avec un profil de 45 mm séduiront aussi bien les cyclistes sur routes que les amateurs de cyclocross.

Fast Forward Ryot 44 DT350

8,9/10

À propos de la note

Une roue rigide dotée d’un très bon aérodynamique. Un modèle avec le meilleur rapport qualité/prix de sa catégorie.

C’est sans aucun doute un des modèles le plus performant dans cette fourchette de prix. Avec une approche polyvalente en terme d’usage, cette roue a largement convaincue bon nombre de cyclistes. 

Si vous voulez une paire de roues en carbone de qualité et bien construite pour une utilisation sur route et même gravel, les RYOT44 sont un très bon choix.

Les points positifs 

  • Profil polyvalent de 45 mm
  • Le rapport qualité/prix
  • La rigidité grâce à une largeur de 19 mm et l’aérodynamisme

Les points négatifs

  • Hauteur de jante non adaptée pour la montagne
  • Poids un peu plus élevé que les autres modèles de la même catégorie

Poids et polyvalence 

Avec un profil de jante de 45 mm et une largeur externe de 30 mm, ces jantes sont compatibles avec des pneus d’une largeur allant jusqu’à 42 mm. Ce qui permet ainsi d’utiliser ces roues sur des parcours type chemins ou sentiers et non pas exclusivement sur routes asphaltées.

Un point très positif à vue de la popularité de la pratique du gravel depuis quelques années déjà.

Néanmoins, la largeur interne de la jante affiche 21 mm. Ceci permet donc de pouvoir monter des pneus relativement étroits (minimum de 23 mm) si vous ne souhaitez emprunter que des routes goudronnées.

Cette conception offrira donc de multiples possibilités pour les heureux possesseurs des Ryot 44.

Fast Forward annonce un poids de 1520 grammes sans pneu. Une valeur assez proche des modèles d’autres distributeurs pour des roues dans la même catégorie.

Stabilité et aérodynamisme

Compatible tubeless ready à l’aide d’un kit fourni lors de l’achat des roues, ses dernières offrent une très bonne stabilité.

Pourvues d’un moyeu haut de gamme DT Swiss 240 EXP hubs, ces roues sont assemblées à l’aide d’un montage rayon 2:1 qui réduit considérablement le poids des roues.

D’un point de vue aérodynamique, la roue a été dotée de  la technologie LAW (Laminar Airflow Wing) propre à Fast Forward.

C’est-à-dire que le profil de jante est conçu de telle sorte à ce que la jante et le pneu soient parfaitement intégrés pour devenir qu’une seule entité.

Cette technologie à notamment vue le jour par rapport à la demande grandissante de la compatibilité de pneus un peu plus larges. Jusqu’à présent, les modèles standards reconnues étaient de 23 mm pour la plupart des cyclistes.

Pour résumer, cette roue est un très bon compromis pour les cyclistes qui ne recherchent pas uniquement la performance, mais plutôt la polyvalence à un prix très intéressant.

Une liste détaillée des meilleures roues carbone pour route (frein à patins)

Si le disque est le standard à l’heure actuelle, pas mal de marques proposent encore des roues en version à patins. 

C’est principalement dû au fait que beaucoup d’amateurs utilisent des vélos qui ne sont pas compatibles avec des systèmes de freins à disque.

Les avancées technologiques au sein des roues à patins notamment au niveau des bandes de freinage ont permis d’améliorer considérablement le freinage.

Il faut également souligner qu’une paire de roues à patin sera plus légère, car elle demandera moins de matière pour sa conception.

1. Avis sur la roue Campagnolo Bora ultra 35 – La roue la plus légère de sa catégorie

Lorsque l’on parle de profil spécifique pour parcours accidentés, c’est l’une des roues carbone de référence pour la montagne

Campagnolo Bora ultra 35

9,2/10

À propos de la note

Ultra légère, c’est le modèle de prédilection des grimpeurs Alejandro Valverde ou Nairo Quintana.

Depuis plusieurs années, on retrouve la célèbre marque italienne au sein du peloton. Après avoir eu un très grand succès avec les modèles Shamal et Neutron, Campagnolo est désormais devenu une marque incontournable des professionnels notamment grâce à son modèle Bora.

Plusieurs modifications ont été apportées au design de la Bora a été affiné au fil des saisons. Notamment dans un souci d’améliorer les performances, mais également de réduire le poids de la roue.

On retrouve trois profils de jante, 50 mm, 80 mm et désormais la version 35 mm composée de 18 rayons pour la jante avant et 21 rayons à l’arrière.

Cette paire de roues est née sous l’influence de Nairo Quintana qui souhait pouvoir utiliser ces dernières dans les longs cols de montagne. Avant ce modèle 35 mm, les profils de jante Campagnolo Bora n’étaient pas réellement adaptées aux parcours accidentés.

C’est désormais le cas avec ces Bora ultra 35 qui sont annoncées à un poids de 1178 grammes pour la paire de roue en version boyau !

Les points positifs 

  • Poids de 1178 grammes
  • Moyeu en carbone qui réduit le poids
  • Roulement céramique CULT 

Les points négatifs

  • Pas de version tubeless ready

Un poids plume

Avec un poids en dessous de 1200 grammes, cette paire de roues et l’une des plus légères du marché actuel. Mise à part le prix, la majeure différence entre le modèle bora one est l’utilisation de moyeux ainsi que de flasques en carbone. Ces deux composants offrent un gain de poids non négligeable.

Le rayonnage est également optimisé, on retrouve 18 rayons montés en radial pour réduire le nombre total tout en gardant une rigidité parfaite de la roue.

Pour la roue arrière, c’est 21 rayons montés avec la technologie G3 propre à Campagnolo.

Cette dernière réduit notamment les sollicitations, car plus de rayons sont disposés du côté de la transmission ce qui équilibre les forces lors d’accélérations et relances importantes. 

Enfin, le profil de 35 mm est taillé pour la performance et optimisé pour la réduction du poids total de la jante.

Roulements céramique

Comme pour ses groupes, Campagnolo ne lésine pas sur la qualité et les standards premiums des composants présentés par la marque.

Des roulements céramiques CULT sont annoncés pour améliorer par neuf fois la qualité par rapport à un modèle standard.

Également, ces derniers sont conçus de telle sorte à limiter, voire exclure l’oxydation pouvant apparaître dans le temps.

Une nouvelle édition avec des jantes d’une largeur de 24,2 mm permettent le montage de pneus et chambre à air. La roue existe également en version boyau.

Pour résumer, des roues adaptées aux nouveaux standards de pneus qui transformeront n’importe quel vélo en vrai machine de course. Une valeur ajoutée qui séduira n’importe quel cycliste !

2. Avis sur la roue Vision Metron 40 SL Carbon – Une tenue de route absolument parfaite

Vision à vue le jour sur la magnifique île d’Hawaï plus exactement dans la ville de Kona. Historiquement axés sur le triathlon, la marque a désormais sa place au sein du peloton des grands tours.

Vision Metron 40 SL Carbon

8,9/10

À propos de la note

Une roue rapide et très stable, les premières versions furent longtemps utilisées par Peter Sagan !

La marque Vision qui fait partie du groupe FSA est surtout connue dans le triathlon. De nombreux composants sont ainsi utilisés par beaucoup d’athlètes professionnels et amateurs. Néanmoins, les roues produites par la marque sont de très bonne facture et rivalisent avec les meilleurs constructeurs de composants pour le cyclisme.  

Les roues Metron sont également disponibles en version à pneu ou en version boyau. Cependant, il y a une différence de poids notable de 258 grammes en plus pour la version à pneu.

Ces roues sont développées en soufflerie pour des propriétés aérodynamiques maximales.

Comme la plupart des roues en carbone sorties ces dernières années, Vision a mis l’accent sur des roues un peu plus large. Cette dernière mesure un généreux 24,8 mm de largeur au niveau de la bande de freinage.

Les points positifs 

  • Roue également disponible en version frein à disque
  • Montage intégralement à la main
  • Prix très intéressant

Les points négatifs

  • Poids (1450 grammes) légèrement supérieur à la moyenne des roues de la même catégorie

Jantes larges et aérodynamisme 

Comme la plupart des jantes produites ces dernières années, les jantes Vision sont plus larges pour un meilleur aérodynamisme. De ce fait, la jonction entre la jante et le pneu devient bien plus homogène. 

À l’inverse d’une jante plus étroite qui aura un profil en forme d’ampoule. Le pneu dépassera de la largeur totale de la jante. 

Les modèles Metron 40 SL peuvent désormais être équipés de pneus de 25 à 27 mm 

Le constructeur recommande des pneus de 23 mm pour une résistance au roulement optimale. 

Une jante plus large améliore globalement la rigidité. De ce fait,  elle ne se déforme pas lors des fortes contraintes durant des sprints ou des passages en danseuse lors d’ascensions de cols. 

C’est un point assez important notamment sur des modèles à patins. À cause d’une trop forte déformation, les patins peuvent venir frotter sur la bande de freinage et de ce fait ralentir par friction la rotation de la jante.

Moyeu avec roulements céramique

Les moyeux proposés sur les roues visions Metron sont enveloppés de carbone et pourvu de roulement céramique. Ces derniers limitent la friction et sont également très durables.

On retrouve 18 rayons aérodynamiques à l’avant et 21 rayons sur la roue arrière.

Ces derniers sont assemblés et fixés sur la jante à l’aide d’écrous en laiton. Les écrous externes sont de ce fait facilement accessible. Ils permettent ainsi un réglage de la tension des rayons à tout moment.

Pour résumer, la vision Metron 40 est une roue excellente avec de très bonnes caractéristiques. Elle a tout à fait sa place dans ce classement est en prime, elle affiche un prix clairement intéressant !

3. Avis sur la roue Enve SES 3.4 – Une roue complète et exceptionnelle

Enve c’est avant tout une marque américaine qui fait partie du même groupe que Mavic depuis 2016. La marque excelle dans tous les composants carbone pour le cyclisme. Les roues Enve SES 3.4 en sont d’ailleurs l’exemple parfait ! 

Roues Enve SES 3.4

9,1/10

À propos de la note

Des roues premium à la fois très légères qui offrent une rigidité exceptionnelle pour des accélérations et des trajectoires parfaites. 

Les roues Enve SES 3.4 font partie de l’ultra haut de gamme des modèles que l’on peut trouver à l’heure actuelle. Elles sont commercialisées de manières dépareillées où la hauteur de la jante avant et différente de la roue arrière.

On retrouve donc une roue avant avec un profil de 38 mm et une jante arrière qui arbore une hauteur de 42 mm.

Ce modèle est conçu pour recevoir des pneus. Elles ont une largeur interne de 25 mm au niveau de la jante et une largeur externe de 27,5 mm.

Ces roues lorsqu’elles sont pourvues d’un fond de jante sont bien entendu “tubeless ready”.

Plusieurs options de moyeu sont disponibles lorsque vous achetez la roue. Du plus léger, le moyeu aluminium Enve en passant par le DT Swiss 240 ou le plus économique, le moyeu Chris King. 

Ces roues par leurs jantes assez hautes 38 mm et 42 mm pourraient être classées dans la catégorie aéro. Néanmoins, la rigidité et la forme en font des roues ultra rapides

Les points positifs 

  • Le poids des roues de 1271 grammes avec moyeux ENVE montage pneu
  • Montage intégral avec beaucoup de précision fait à la main
  • Très bonne relance et peu tenir une vitesse conséquente très longtemps

Les points négatifs

  • Le prix (très) élevé

Surface de freinage améliorée

On teste sur des bancs d’essais pour vérifier ce qu’on appelle la défaillance thermique. La SES 3.4 a subi ce test qui consiste à reproduire un freinage en descente (20 %) d’une personne de 100 kg. On applique une pression de 800 watts pendant quatre minutes et on analyse ensuite les détériorations, voire également les ruptures de la bande de freinage. 

À l’inverse de la plupart des bandes de freinages sur les roues carbone qui sont lisses, celles de la Enve SES 3.4 sont moulées. De ce fait, une texture apparaît sur la bande et améliore grandement le freinage.

Grâce à la nouvelle résine haute température utilisée pour l’assemblage des jantes, ces roues ont passés le test avec succès.

Outre les qualités de résistance au roulement que les roues ENVE offrent, quelles que soient les conditions météo,  elles sont également très performantes au niveau freinage.

Le système 3.4 (38 / 42)

La paire de roues est dépareillée, avec une version plus haute à l’arrière de 42 mm et une jante plus basse à l’avant 38 mm 

La raison principale et qu’une jante avant moins haute permet de limiter les perturbations des vents de travers et améliorer la stabilité.

À l’inverse d’une jante plus haute à l’arrière qui permet ainsi de bénéficier de l’aérodynamisme, de l’inertie générée et surtout le flux d’air global à l’arrière de la machine.

Les jantes sont fournies avec des attaches rapides en titane qui devront être serrées un peu plus fermement que des modèles standard. Toutefois, ces dernières offrent un gain de poids intéressant sur la paire si on les compare à des modèles standard en aluminium.

Pour conclure, ces roues sont légères, dotées d’une rigidité hors normes, pratiquement indifférente aux vents latéraux et bien sûr elles offrent un freinage exceptionnel.

Un condensé de ce que l’on peut trouver de ce qui se fait de mieux dans les roues carbone. 

Bien entendu, chaque composant de très haut de gamme à un prix élevé. C’est également le cas pour les roues Enve SES 3.4.

Une liste détaillée des meilleures roues carbone pour route (en dessous de 1000 €)

À ne surtout pas confondre avec les roues économiques, la catégorie des modèles à un prix inférieur à 1000 € sont les roues qui proposent un très bon rapport qualité/prix. Malgré qu’elles ne soient pas les derniers modèles présentés par les célèbres marques, elles sont un excellent choix pour les budgets serrés. 

La différence se fait principalement sur les innovations d’années en années, mais certaines roues des saisons précédentes offrent déjà de très bonnes caractéristiques.

1. Avis sur la roue Fulcrum wind 40 – Une roue de qualité pour la route !

Fulcrum est une marque italienne qu’on ne présente plus. Elle développe des roues depuis 2004. Elle est présente sur tous les types de pratique cycliste. Du triathlon, au gravel en passant par le vélo sur route, le VTT. La marque à d’ailleurs depuis peu développée des roues spécialement pour le E-bike. Fulcrum propose un large choix de jantes qui satisfait de nombreux cyclistes chaque année.

Aérodynamique sur le plat et rapide dans les ascensions, elle sera un très bon choix pour une première paire de roues.

Le but premier de la marque est de développer ces roues en collaboration avec des athlètes qui sont même parfois champions du monde. D’après Fulcrum, il ne suffit pas de mettre en œuvre des tests en laboratoire ou en soufflerie. Les retours d’expériences des athlètes et des employés (qui testent également les nouvelles roues pendant les heures de pause) ont une valeur ajoutée primordiale.

La gamme de roues est très vaste. Elle va de la roue pour athlètes professionnels aux roues de vtt pour amateurs.

La roue Wind 40 DB reprend les grands principes ainsi que les différentes technologies de la roue Speed. Néanmoins, elle est bien plus abordable que le fameux modèle à plus de 2000 €.

Les points positifs 

  • Très bonne rigidité
  • Disponible en modèle boyau et tubeless
  • Plusieurs options pour le corps de roue libre

Les points négatifs

  • Paire de roue assez lourde (+ 1600 grammes)

La polyvalence des 40 mm

C’est la hauteur la plus appréciée par la plupart des cyclistes. Elle est légère dans les ascensions et rapides dans les portions planes.

Technologie Straight Pull & 2-Way Fit™

On retrouve un moyeu en aluminium avec un montage de 24 rayons « straight pull ». Le nombre de rayons influe sur la structure de la roue. Ces derniers procurent une excellente rigidité lors de freinages importants malgré la forme asymétrique liée au disque.

Comme la plupart des roues sorties récemment, la largeur de la jante est désormais plus importante que les modèles classiques.

On retrouve donc ici, une jante de 19 mm à l’intérieur et 27 mm à l’extérieur. Fulcrum recommande même l’usage de pneus allant de 23 à 50 mm.

Ce modèle est également doté de la technologie 2-Way Fit™ qui permet d’assurer une compatibilité parfaite avec des pneus et chambres à air traditionnels ou des pneus tubeless.

Pour résumer, une très bonne jante sortie en 2020 qui sera un bon choix pour les cyclistes qui recherchent des modèles polyvalents à un prix attractif ! 

2. Avis sur la roue Vision SC40 Disc – Un bon compromis pour la version frein à disque

Un autre modèle de la marque venue des îles Américaines (Hawaï) spécialisé au démarrage dans les composants pour le triathlon. La SC40 n’a rien à envier à ses concurrents et offre en prime la plupart des caractéristiques d’une bonne roue !

Vision SC40 Disc 

8,8/10

À propos de la note

Une marque fiable qui propose une jante 100% carbone à un prix très intéressant

Lorsque la plupart des constructeurs étoffent leur gamme de roues avec des modèles toujours plus dynamiques, puissantes, coupes-vent etc. Vision a misé sur la polyvalence en créant ce modèle. La roue ne rivalise peut-être pas avec d’autres à plus de 2000 €, mais reste tout de même un modèle très correct par rapport au prix auquel elle est proposée.

La roue existe pour montage frein à disque avec une hauteur de jante un peu plus importante (55 mm). Cette dernière sera à privilégier si vous évitez les cols de montagne. Le meilleur choix restera la version 40 mm qui sera la taille de prédilection pour pratiquement tous les reliefs.

Au niveau de la largeur de jante, Vision c’est également alignée sur les “nouveaux” standards du marché. De ce fait, on retrouve une largeur de 19 mm pour l’intérieur et 25 mm pour la dimension extérieure de la jante. Cela permet de pouvoir monter des pneus assez larges de 25 à 28 mm sans aucun problème. 

Les jantes sont livrées Tubeless ready à l’aide d’un fond de jante qui est déjà en place lors de l’achat.

Les points positifs 

  • Disponible en frein à patin ou en frein à disque
  • Prix très intéressant
  • Très rigide et stable

Les points négatifs

  • Moyeu un peu en dessous de la gamme de la plupart des roues carbone de même catégorie

Rayonnage & montage entièrement effectué à la main

Les rayons au nombre de 24 à l’avant et à l’arrière sont montés croisés par deux.  

Ces roues sont entièrement assemblées à la main. Comme pour l’ensemble des roues de sa collection, Vision met un point d’honneur à confectionner ces différents modèles au travers de la précieuse expérience de ses monteurs. 

Une vraie valeur ajoutée lorsqu’on sait combien d’années sont requises pour monter une roue avec précision dans un temps limité.

Pour résumer, les roues Vision SC40 sont un très bon investissement pour les cyclistes qui souhaitent faire une première bonne expérience avec des roues en carbone.

Elles ont les qualités requises d’une bonne roue et sont dans une gamme de prix encore une fois très intéressante.

3. Avis sur la roue Fast forward Tyro Carbon – la roue polyvalente en tout points !

La marque Fast Forward développe ses roues et ses composants en Hollande, le pays ou la marque a été créé. Qui pourrait mieux comprendre les besoins des cyclistes au pays du vélo ? C’est ce que FFWD s’efforce de faire chaque année. Ils ont même créé une équipe, la Team FFWD qui regroupe employés, athlètes et même leurs revendeurs agréés.

Fast forward  Tyro carbon

8,7/10

À propos de la note

Le modèle Tyro est conçu pour à peu près tous types de terrain (route, chemin, gravier). Il est bien entendu très résistant et durable.

Les roues FFWD se situent normalement entre le milieu et haut de gamme sur le marché de la roue carbone. Avec les Tyro, la marque se place sur un segment assez complexe, car certaines roues en aluminium peuvent venir concurrencer sérieusement ces modèles carbone.

Au niveau des dimensions, la jante mesure 19 mm pour la partie internet et affiche 27 mm pour la largeur extérieure. Ce qui permet de pouvoir monter d’après les recommandations de FFWD, des pneus de 23 mm à 40 mm.

Même si la plupart des pneus pure gravel sont compris dans des dimensions supérieures à 40 mm, la polyvalence d’un pneu légèrement plus étroit pour des sorties sur différents terrains n’est pas à négliger.

Les points positifs 

  • Prix très avantageux
  • Tubeless ready
  • Très solide et résistante aux chocs

Les points négatifs

  • Poids des roues (1695 grammes) au-dessus de certaines roues de Gravel

La forme DARC ou Double ARC

Une forme spécifique développée par Fast Forward. Cette dernière permet de réduire la traînée autour de la jante et créer un flux d’air qui améliore l’aérodynamisme.

Ces roues ont été désignées pour “fendre” le vent et restent très stables même avec des vents latéraux.

Auparavant, cette technologie n’était accessible que sur les modèles haut et très haut de gamme de la marque. Ce n’est désormais plus le cas et la roue Tyro arbore également la technologie DARC.

Rayonnage et moyeux

La roue est montée via 24 rayons (DT Competition) en tirage droit sur la roue avant. La stabilité est également assurée à l’aide de 24 rayons sur la roue arrière montés sur des moyeux FFWD avec une roue libre Ratchet System.

Pour résumer, de très bonnes roues pour leur polyvalence et leur solidité malgré qu’elles ne soient pas les plus légères de leur catégorie.

Comment la note Roue-Carbone est-elle établie ?

Il n’est pas simple de définir une note globale sur une paire de roues, car les technologies de chaque marque et de chaque modèle leur sont propre et difficilement comparables.

Pour cette raison, nous utilisons des critères communs à chaque roue et avons pondéré l’ensemble pour avoir la fameuse “note RC”.

Il faut tout de même souligner que l’ensemble des roues de ce classement sont de très bons modèles. Vous ne feriez en aucun cas un mauvais choix si vous décidez d’acheter l’une d’entre elles.

Nos 4 critères utilisés pour la notation

  • Le  poids (coefficient 4) est pour nous le premier critère à prendre en compte, car c’est pour la plupart des roues l’élément qui justifie le prix. La recherche de gain de poids à un coût relativement élevé et les matériaux utilisés (titane, carbone etc.) sont également onéreux. C’est pour cette raison qu’une roue plus légère aura un meilleur score qu’une roue plus lourde.
  • Le prix (coefficient 3) est le second critère que nous prenons en compte lors de l’évaluation. Également, pour certaines avancées technologiques et le très haut de gamme les prix élevés peuvent être justifiés. En revanche, nous mettons un point d’honneur au rapport qualité/prix qui offrira toujours le meilleur score. Ce n’est pas la roue la plus chère qui pour nous devrait recevoir la note la plus élevée.
  • La compatibilité tubeless ou “Tubeless ready” (coeficient 2) fait également partie de la note globale RC. À l’heure ou le Tubeless se démocratise de plus en plus, avoir des roues “tubeless ready” permet un certain confort (de conduite) et devrait apparaître en tant que tel.
  • Le type de roulement (coefficient 2) est le dernier élément en tant que critère pour la note finale. Il est comparable à chaque roue et peut être en acier ou en céramique. En fonction du type de roulement, la fluidité est grandement améliorée, c’est pour cette raison que nous l’avons également intégrée en tant qu’élément.

Ceux sont selon nous les éléments qui définissent au mieux quelles la note finale des roues. Et ceci, indépendamment du fait qu’elles soient à frein à disque ou à patins. 

Pourquoi changer ses roues de vélo?

C’est la question qui revient fréquemment pour la plupart des cyclistes sur route qui utilisent leur vélo de manière régulière.

Pour y répondre, nous avons classé les différents points positifs et négatifs et avons créé un guide d’achat pour roues carbone route pour vous aider à déterminer si vous avez vraiment besoin d’une nouvelle paire de roues en carbone.

Les points positifs

  • La performance est l’un des premiers facteurs de cette décision. Les roues en carbone sont beaucoup plus efficaces par leur légèreté et leur résistance en comparaison à des roues en aluminium. Il faut savoir que la paire de roues représente environ 20 % du poids du vélo. Après le cadre, l’amélioration qui a le plus d’impact positif sur le poids total sera inévitablement le changement des roues pour un modèle plus léger.
  • La compétition fait aussi partie des critères de cette décision. Les roues en carbone sont à privilégier si vous souhaitez participer à des courses sur route. Bien entendu, en premier lieu, la condition physique est déterminante pour participer aux cyclos sportives. Néanmoins, le second facteur reste le matériel et principalement les roues qui peuvent avoir une incidence déterminante sur la course.
  • Le look est enfin -souvent- la raison de ce changement. Un vélo avec des jantes en carbone a une toute autre allure 🙂

Les points négatifs

  • L’entretien est plus minutieux sur des roues en carbone par rapport à des modèles en aluminium
  • Les crevaisons sont plus compliquées à gérer sur des modèles à boyau en comparaison à des modèles à pneu ou tubeless
  • L’investissement financier représente un élément important dans le budget d’un vélo

L’un comme l’autre, vous trouverez toujours de bonnes raisons pour acheter (ou pas) des roues en carbone. Le cyclisme est un sport ou les technologies et les matériaux utilisés sont onéreux. 

Si c’est une passion, alors l’investissement sera rapidement « amorti », car les sorties régulières ainsi que les compétitions après avoir acquis des roues en carbone ne seront plus du tout les mêmes.

L’investissement long terme peut également être une bonne raison pour votre achat. Il faut savoir que des roues en fonction du système de freinage peuvent être compatibles avec de nombreux cadres. Ce n’est pas parce que vous achetez un modèle pour votre vélo actuel que ces dernières ne seront pas compatibles avec le vélo que vous convoitez dans les années à venir.

Également, des roues en carbone se revendent très bien sur le marché de l’occasion un temps soit peu que vous en avez pris soin tout au long de leur utilisation.

Vous devez aussi prendre en compte que les garanties constructeurs sur les roues sont de plus en plus longues.

Si par ailleurs le vélo est synonyme d’activité occasionnelle, alors de notre point de vue, l’investissement dans des roues en carbone haut de gamme sera difficilement justifié…

Quels sont les types de pneumatiques à privilégier lors de votre achat?

  • Les roues 100 % carbone à pneus sont très intéressantes, car les réparations et l’entretien se déroulent de la même manière qu’avec des roues en aluminium. Une chambre à air est montée à l’intérieur du pneu et facilite grandement les réparations lors de crevaisons. Le poids est l’élément négatif par rapport à des modèles “à boyau” ou “tubeless” (sans chambre à air). En conclusion, vous pouvez utiliser ce type de roues à l’entraînement comme en compétition sans avoir la complexité d’une réparation d’un boyau pendant une crevaison. Le poids reste tout de même plus important. Il existe des modèles de chambre à air latex et des modèles tubeless qui sont plus légers. 
  • Les roues 100% carbone à boyaux étaient jusqu’à peu le modèle le plus utilisé en compétition amateur comme professionnel. Le rapport poids et performance en sont la raison principale. Les roues à boyau sont les plus légères du marché. L’accroche d’un boyau est excellente notamment grâce à ses capacités de déformation. Au niveau du gonflage, la très haute pression (7 à 10 bars) donne une certaine rigidité à la roue sans entacher la performance. La résistance au roulement est drastiquement réduite, car la surface de contact au sol est peu importante (bande de roulement). Les réparations lors des crevaisons restent le seul inconvénient majeur. On peut utiliser une bombe d’urgence pour rentrer à son domicile, mais le boyau est sacrifié. La mousse générée par la bombe altère définitivement le boyau.
Pneu ou boyau

L’option boyau

Si vous cherchez à tout prix le gain de poids et que vous êtes à même de pouvoir changer un boyau lors de compétitions en bord de route, alors les modèles boyaux sont les roues qu’il vous faut.

La variante pneu

Si le poids n’est pas l’unique élément qui vous importe et que vous souhaitez avoir la tranquillité d’un montage „standard“ d’un pneu + chambre à air, alors choisissez ce dernier avec des chambres à air latex.

Le choix du tubeless

Enfin, le bon compromis entre ces deux solutions reste le pneu tubeless qui sera un très bon choix en termes de poids. Il est également très efficace au niveau de la rigidité et de la résistance au roulement pour l’entraînement ou même en compétitions.

Les points importants à retenir sur les roues en carbone

  • Le poids est la raison principale d’un changement de roues. Les cyclistes cherchent constamment la meilleure façon de réduire le poids total de leur vélo. Pour les modèles haut-de-gamme, la roue en carbone est un élément qui peut faire la différence. Les roues des cyclistes professionnels ne dépassent pas le kilo. Des roues en aluminium de moyenne gamme peuvent peser jusqu’à 1,7 kg.  C’est un gain de 60 % par roue sur le poids total du vélo.
  • Le confort de conduite est également un point essentiel. Le carbone a la particularité d’être très résistant. Les fibres de carbone peuvent se déformer et absorber les imperfections des routes. (De la même façon que le font déjà les cadres de vélo en carbone). Par rapport à des roues en aluminium, les roues en carbone ont un réel avantage.
  • L’aérodynamisme est le dernier point important. On ne produit pas de jantes hautes en aluminium pour des raisons évidentes de poids. À partir d’une certaine vitesse, le cycliste bénéficie d’un atout très important. On peut maintenir ainsi la vitesse grâce à l’inertie que génèrent des roues avec des jantes hautes. Encore faut-il pouvoir tenir de manière constante des allures rapides. En revanche, si la vitesse n’est pas assez élevée, de trop grands profils peuvent même devenir contre productifs.

Sur le même sujet :

Les commentaires sont fermés.